20,00
TVA incluse
Ajouter au panier

Fifrelin Bonenfant, le castel des démembrés

Auteur : Jean-Pierre Ferrère

Editions : Alice Lyner
Année : 2016
Format : 14 x 21 cm
Pages : 288
N° ISBN : 978-2-918352-71-6
   Fifrelin Bonenfant a trouvé l’asile à l’abbaye de Champied. Il y vivra des heures difficiles, mais aussi l’émerveillement que procurent l’amitié et les amours naissantes.     Son caractère instable et son goût de la liberté l’entraîneront avec la jolie Garance, au printemps 1143, vers les régions plus lointaines du Viennois et des Alpes, toujours en quête de reconnaissance et de sérénité. Mais là encore, de rudes expériences l’attendent.
L'auteur
Jean-Pierre Ferrère est un passionné d’histoire médiévale et un grand admirateur de la Ville de Bourges où il s'est installé à sa retraite de Médecin des Hôpitaux. Cette fois-ci, il nous fait quitter le Berry pour un voyage sur les bords du Rhône, dans les terres de l’Empereur d’Allemagne, des régions qui semblaient si lointaines au Moyen-Âge, alors qu’elles ne sont, de nos jours qu’à deux pas de Bourges.

Afficher plus >>


Fifrelin Bonenfant, le castel des démembrés

20,00TVA incluse

Auteur : Jean-Pierre Ferrère

Editions : Alice Lyner
Année : 2016
Format : 14 x 21 cm
Pages : 288
N° ISBN : 978-2-918352-71-6
   Fifrelin Bonenfant a trouvé l’asile à l’abbaye de Champied. Il y vivra des heures difficiles, mais aussi l’émerveillement que procurent l’amitié et les amours naissantes.     Son caractère instable et son goût de la liberté l’entraîneront avec la jolie Garance, au printemps 1143, vers les régions plus lointaines du Viennois et des Alpes, toujours en quête de reconnaissance et de sérénité. Mais là encore, de rudes expériences l’attendent.
L'auteur
Jean-Pierre Ferrère est un passionné d’histoire médiévale et un grand admirateur de la Ville de Bourges où il s'est installé à sa retraite de Médecin des Hôpitaux. Cette fois-ci, il nous fait quitter le Berry pour un voyage sur les bords du Rhône, dans les terres de l’Empereur d’Allemagne, des régions qui semblaient si lointaines au Moyen-Âge, alors qu’elles ne sont, de nos jours qu’à deux pas de Bourges.

Afficher plus >>