20,00
TVA incluse
Ajouter au panier

Tempête à l'est, l'infanterie berrichonne dans la Campagne de France mai-juin 1940

Prix de la ville de Bourges 2012
Auteur : Jean-Pierre André-Ruetsch
Editions : Alice Lyner
Année : 2011
Format : 17 x 24 cm
Pages : 270
N° ISBN : 978-2-918352-12-9

 

     

     En 1939, la France s’imaginait invincible. Les experts mondiaux, considérant le savoir faire acquis dans la Grande Guerre, estimaient que l’armée française étaient une des meilleures du monde, sinon la meilleure. Pourtant, en cinq semaines elle a vu ses illusions s’écrouler. Quelle était donc cette armée si puissante et si vulnérable ?
     Pour répondre à cette question, cet ouvrage relate chronologiquement, de la mobilisation à l’armistice, la vie, les mouvements, et les affrontements avec l’ennemi, de sept unités d’infanterie mobilisées à Bourges dans le Cher. Troupes de combat, de réservistes mais aussi de protection situées normalement à l’arrière-garde, ces unités n’en sont pas moins un échantillon représentatif de l’armée française présente sur les fronts des Ardennes, du Nord, de la Champagne et de la Lorraine en mai et juin 1940, période que l’on a coutume d’appeler la Campagne de France...
     A travers les plans de bataille, les cartes, les anecdotes, complétés par des informations sur la mobilisation, l’organisation des armées, l’équipement et l’armement, les nombreuses biographies, l’auteur explique et livre un bilan militaire et humain.
     Presque toutes les vieilles familles berrichonnes sont concernées par un père, un grand-père, un oncle, un parrain, un ami de la famille qui a servi dans l’une ou l’autre de ces unités. Mais les belligérants, avec pudeur, n’ont jamais relatés leurs épopées, laissant la place aux récits de la Résistance et de la Libération, plus glorieux. Pourtant, ils se sont bien battus ! Les vétérans n’ont pas eu toute la reconnaissance publique qu’ils méritaient. Beaucoup ont combattu avec courage, avec héroïsme pour certains, contre un ennemi supérieurement organisé, armé et endoctriné. La responsabilité de la déroute ne peut pas être imputée aux soldats. Lorsqu’ils furent bien commandés, ils furent aussi braves que leurs pères dans la guerre précédente.

 

L'auteur

     Né en 1943, Jean-Pierre André-Ruetsch est ingénieur retraité, spécialisé dans les technique d’armement. Originaire de Bourges dans une famille enraciné depuis des siècles dans le Berry, il dédie ses recherches aux combattants berrichons de la brève, brutale, meurtrière et tragique campagne de mai et juin 1940.

Afficher plus >>


Tempête à l'est, l'infanterie berrichonne dans la Campagne de France mai-juin 1940

20,00TVA incluse
Prix de la ville de Bourges 2012
Auteur : Jean-Pierre André-Ruetsch
Editions : Alice Lyner
Année : 2011
Format : 17 x 24 cm
Pages : 270
N° ISBN : 978-2-918352-12-9

 

     

     En 1939, la France s’imaginait invincible. Les experts mondiaux, considérant le savoir faire acquis dans la Grande Guerre, estimaient que l’armée française étaient une des meilleures du monde, sinon la meilleure. Pourtant, en cinq semaines elle a vu ses illusions s’écrouler. Quelle était donc cette armée si puissante et si vulnérable ?
     Pour répondre à cette question, cet ouvrage relate chronologiquement, de la mobilisation à l’armistice, la vie, les mouvements, et les affrontements avec l’ennemi, de sept unités d’infanterie mobilisées à Bourges dans le Cher. Troupes de combat, de réservistes mais aussi de protection situées normalement à l’arrière-garde, ces unités n’en sont pas moins un échantillon représentatif de l’armée française présente sur les fronts des Ardennes, du Nord, de la Champagne et de la Lorraine en mai et juin 1940, période que l’on a coutume d’appeler la Campagne de France...
     A travers les plans de bataille, les cartes, les anecdotes, complétés par des informations sur la mobilisation, l’organisation des armées, l’équipement et l’armement, les nombreuses biographies, l’auteur explique et livre un bilan militaire et humain.
     Presque toutes les vieilles familles berrichonnes sont concernées par un père, un grand-père, un oncle, un parrain, un ami de la famille qui a servi dans l’une ou l’autre de ces unités. Mais les belligérants, avec pudeur, n’ont jamais relatés leurs épopées, laissant la place aux récits de la Résistance et de la Libération, plus glorieux. Pourtant, ils se sont bien battus ! Les vétérans n’ont pas eu toute la reconnaissance publique qu’ils méritaient. Beaucoup ont combattu avec courage, avec héroïsme pour certains, contre un ennemi supérieurement organisé, armé et endoctriné. La responsabilité de la déroute ne peut pas être imputée aux soldats. Lorsqu’ils furent bien commandés, ils furent aussi braves que leurs pères dans la guerre précédente.

 

L'auteur

     Né en 1943, Jean-Pierre André-Ruetsch est ingénieur retraité, spécialisé dans les technique d’armement. Originaire de Bourges dans une famille enraciné depuis des siècles dans le Berry, il dédie ses recherches aux combattants berrichons de la brève, brutale, meurtrière et tragique campagne de mai et juin 1940.


Afficher plus >>


article-tempet-a-l-est.pdf
Document Adobe Acrobat [176.2 KB]
extraits_tempete_a_l_est.pdf
Document Adobe Acrobat [443.5 KB]