20,00
TVA incluse
Ajouter au panier

La Bretagne et ses traditions, paysans, pêcheurs, métiers, mégalithes, fontaines, arbres, fées

Auteur : Paul-Yves Sébillot
Editions : Royer
Année : 1998
Format : 17 x 22 cm
Pages : 330
N° ISBN : 978-2-908670-54-7

 

     

     Dans la simplicité et la sincérité de leurs âmes, les paysans croyaient à la réalité d'une apparition, à la vertu d'un rite ou d'une oraison.
     La persistance des pratiques empiriques et des superstitions s'explique par la carence d'une médecine balbutiante au début du siècle. Le peuple avait recours aux principes curatifs des plantes et des sources, quitte à consulter le rebouteux qui savait remettre en place les membres démis ou foulés. Les traditions populaires, les coutumes et les superstitions conservent un sens caché, révélateur des croyances et des religions anciennes. Les survivances païennes, avec les fées, les lutins et les revenants, côtoient le mystérieux empire de la sorcellerie, satanisé par la religion chrétienne. Cette civilisation traditionnelle était régie par la superstition, mais aussi par la morale, si présente dans les contes populaires. Nombre de traditions obligeaient à respecter les morts, le bien d'autrui, ses parents, la parole donnée, une morale qui codifiait, en quelque sorte, la vie des Bretons.

    L'œuvre de l'auteur reconstitue cet univers, à la fois naïf et merveilleux, où l'imaginaire et le réel s'imbriquent, tout en contribuant à définir l'originalité des civilisations celtiques.


L'auteur

     Paul-Yves Sébillot (1885-1971) avait incontestablement hérité de la passion de son père, Paul Sébillot (1843-1918), inlassable rassembleur des traditions des provinces françaises et qui fut le fondateur de la Revue des Arts et Traditions Populaires, indissociable de nos jours, du musée des A.T.P. de Paris. Grâce à des enquêtes sur le terrain, facilitées par sa connaissance de la langue bretonne, Paul-Yves Sébillot avait amassé une quantité prodigieuse de notes, durant près d'un demi-siècle.
     Ses recherches, qui nécessiteront la publication de deux volumes, furent accomplies à une époque charnière, avant que de nombreuses traditions ne disparaissent avec leurs derniers dépositaires, et avant que les générations suivantes en perdent peu à peu le souvenir.

Afficher plus >>


La Bretagne et ses traditions, paysans, pêcheurs, métiers, mégalithes, fontaines, arbres, fées

20,00TVA incluse
Auteur : Paul-Yves Sébillot
Editions : Royer
Année : 1998
Format : 17 x 22 cm
Pages : 330
N° ISBN : 978-2-908670-54-7

 

     

     Dans la simplicité et la sincérité de leurs âmes, les paysans croyaient à la réalité d'une apparition, à la vertu d'un rite ou d'une oraison.
     La persistance des pratiques empiriques et des superstitions s'explique par la carence d'une médecine balbutiante au début du siècle. Le peuple avait recours aux principes curatifs des plantes et des sources, quitte à consulter le rebouteux qui savait remettre en place les membres démis ou foulés. Les traditions populaires, les coutumes et les superstitions conservent un sens caché, révélateur des croyances et des religions anciennes. Les survivances païennes, avec les fées, les lutins et les revenants, côtoient le mystérieux empire de la sorcellerie, satanisé par la religion chrétienne. Cette civilisation traditionnelle était régie par la superstition, mais aussi par la morale, si présente dans les contes populaires. Nombre de traditions obligeaient à respecter les morts, le bien d'autrui, ses parents, la parole donnée, une morale qui codifiait, en quelque sorte, la vie des Bretons.

    L'œuvre de l'auteur reconstitue cet univers, à la fois naïf et merveilleux, où l'imaginaire et le réel s'imbriquent, tout en contribuant à définir l'originalité des civilisations celtiques.


L'auteur

     Paul-Yves Sébillot (1885-1971) avait incontestablement hérité de la passion de son père, Paul Sébillot (1843-1918), inlassable rassembleur des traditions des provinces françaises et qui fut le fondateur de la Revue des Arts et Traditions Populaires, indissociable de nos jours, du musée des A.T.P. de Paris. Grâce à des enquêtes sur le terrain, facilitées par sa connaissance de la langue bretonne, Paul-Yves Sébillot avait amassé une quantité prodigieuse de notes, durant près d'un demi-siècle.
     Ses recherches, qui nécessiteront la publication de deux volumes, furent accomplies à une époque charnière, avant que de nombreuses traditions ne disparaissent avec leurs derniers dépositaires, et avant que les générations suivantes en perdent peu à peu le souvenir.


Afficher plus >>