17,00
TVA incluse
Ajouter au panier

L'abbaye de Méobecq et ses abbés québécois

Auteur : Carole Demay-Fresneau
Editions : Alice Lyner
Année : 2008
Format : 16 x 24 cm
Pages : 92
N° ISBN : 978-2-9525916-1-4

 

 

     Méobecq est au XVIIe siècle une modeste paroisse de quelques dizaines de « feux » blottis au pied d'une abbaye bénédictine séculaire. L'établissement religieux s'élève au-dessus des brumes de la Brenne, région pauvre du bas-Berry, parsemée de bois, d'étangs et de brandes.

     Québec est une colonie récemment fondée pour assurer le rayonnement du royaume de France dans le Nouveau Monde ...

     Quel lien peut donc unir ces deux lieux si éloignés, si contrastés ? Cette interrogation trouve sa réponse dans la volonté du plus illustre des rois de France : Louis XIV. En effet, il nomme en 1664 François de Laval, alors vicaire apostolique en Nouvelle France, abbé de Méobecq : désormais, l'abbaye brennouse voyait son destin lié à celui de l'installation française en Amérique.

     Comment les populations paysannes de Méobecq allaient-elles percevoir la venue de cet illustre seigneur ? Les pages qui suivent vous proposent de le découvrir ...

 

L'auteur

     D'origine castelroussine, Carole Demay-Fresneau décroche en 1992 une maîtrise d'histoire moderne à l'Université de Limoges. En 2006, elle participe au 65ème Congrès des Sociétés Savantes du Centre de la France. Agrégée d'Histoire, elle partage aujourd'hui sa passion entre enseignement et missions auprès du Service éducatif des Archives départementales de l'Indre. La publication de ses travaux est donc l'aboutissement de recherches entreprises depuis plusieurs années déjà.

Afficher plus >>


L'abbaye de Méobecq et ses abbés québécois

17,00TVA incluse
Auteur : Carole Demay-Fresneau
Editions : Alice Lyner
Année : 2008
Format : 16 x 24 cm
Pages : 92
N° ISBN : 978-2-9525916-1-4

 

 

     Méobecq est au XVIIe siècle une modeste paroisse de quelques dizaines de « feux » blottis au pied d'une abbaye bénédictine séculaire. L'établissement religieux s'élève au-dessus des brumes de la Brenne, région pauvre du bas-Berry, parsemée de bois, d'étangs et de brandes.

     Québec est une colonie récemment fondée pour assurer le rayonnement du royaume de France dans le Nouveau Monde ...

     Quel lien peut donc unir ces deux lieux si éloignés, si contrastés ? Cette interrogation trouve sa réponse dans la volonté du plus illustre des rois de France : Louis XIV. En effet, il nomme en 1664 François de Laval, alors vicaire apostolique en Nouvelle France, abbé de Méobecq : désormais, l'abbaye brennouse voyait son destin lié à celui de l'installation française en Amérique.

     Comment les populations paysannes de Méobecq allaient-elles percevoir la venue de cet illustre seigneur ? Les pages qui suivent vous proposent de le découvrir ...

 

L'auteur

     D'origine castelroussine, Carole Demay-Fresneau décroche en 1992 une maîtrise d'histoire moderne à l'Université de Limoges. En 2006, elle participe au 65ème Congrès des Sociétés Savantes du Centre de la France. Agrégée d'Histoire, elle partage aujourd'hui sa passion entre enseignement et missions auprès du Service éducatif des Archives départementales de l'Indre. La publication de ses travaux est donc l'aboutissement de recherches entreprises depuis plusieurs années déjà.


Afficher plus >>