20,00
TVA incluse
Ajouter au panier

Henrichemont au temps des tanneries

Auteur : Florence Semence

Editions: Alice Lyner
Année : 2017
Pages : 216
Format : 16 x 24 cm
N° ISBN : 978-2-918352-81-5

 

   En 1609, Henrichemont, sur le modèle des villes idéales de la Renaissance, sortait de terre par la volonté d’un homme, Maximilien de Béthune, duc de Sully. La mort du roi Henri IV mit fin au rêve de Sully mais la ville continua à se développer, notamment grâce aux privilèges dont elle bénéficiait. En effet, Henrichemont était la capitale de la Principauté de Boisbelle, un petit état indépendant du Royaume de France.

   Attirés par ce paradis fiscal, de nombreux tanneurs vinrent s’établir à Boisbelle, petit village un peu en retrait d’Henrichemont. L’eau douce des ruisseaux, l’écorce des nombreux bois alentours et l’absence de taxes permirent à l’activité des tanneries de se développer.

   Au fil du temps, Henrichemont devint « la ville du cuir » et sa renommée dépassa largement les limites de notre région.

   Certes, aujourd’hui, les tanneries ont fermé leurs portes, mais maisons et bâtiments témoignent encore de cet âge d’or.

 

L'auteur :

   Passionnée d’histoire et d’équitation, Florence Semence a collaboré avec Cheval Star, Cheval Pratique et HippoNews en Belgique. Son goût pour l’écriture l’oriente par la suite vers un roman jeunesse sur ce même sujet avant de découvrir Henrichemont.    Fascinée par cette ville, elle publiera plusieurs ouvrages sur son histoire et sur le patrimoine environnant avant de découvrir l’âge d’or des tanneries d’Henrichemont.

Afficher plus >>


Henrichemont au temps des tanneries

20,00TVA incluse

Auteur : Florence Semence

Editions: Alice Lyner
Année : 2017
Pages : 216
Format : 16 x 24 cm
N° ISBN : 978-2-918352-81-5

 

   En 1609, Henrichemont, sur le modèle des villes idéales de la Renaissance, sortait de terre par la volonté d’un homme, Maximilien de Béthune, duc de Sully. La mort du roi Henri IV mit fin au rêve de Sully mais la ville continua à se développer, notamment grâce aux privilèges dont elle bénéficiait. En effet, Henrichemont était la capitale de la Principauté de Boisbelle, un petit état indépendant du Royaume de France.

   Attirés par ce paradis fiscal, de nombreux tanneurs vinrent s’établir à Boisbelle, petit village un peu en retrait d’Henrichemont. L’eau douce des ruisseaux, l’écorce des nombreux bois alentours et l’absence de taxes permirent à l’activité des tanneries de se développer.

   Au fil du temps, Henrichemont devint « la ville du cuir » et sa renommée dépassa largement les limites de notre région.

   Certes, aujourd’hui, les tanneries ont fermé leurs portes, mais maisons et bâtiments témoignent encore de cet âge d’or.

 

L'auteur :

   Passionnée d’histoire et d’équitation, Florence Semence a collaboré avec Cheval Star, Cheval Pratique et HippoNews en Belgique. Son goût pour l’écriture l’oriente par la suite vers un roman jeunesse sur ce même sujet avant de découvrir Henrichemont.    Fascinée par cette ville, elle publiera plusieurs ouvrages sur son histoire et sur le patrimoine environnant avant de découvrir l’âge d’or des tanneries d’Henrichemont.


Afficher plus >>