22,00
TVA incluse
Ajouter au panier

Grandes heures et malheurs de l'église de Vouillon

Auteur : Gérard Granger
Editions: Alice Lyner
Année : 2010
Pages : 118
Format : 16 x 24 cm
N° ISBN : 978-2-918352-02-0

 

 

     Propriété de l'abbaye Notre-Dame de Déols durant plus de 500 ans et figurant même au premier rang des possessions de cette dernière, l'église de Vouillon rayonnait de toute sa splendeur dès de XIIe siècle. Riche de ses nombreuses possessions et ornée d'une somptueuse galilée, rien ne laissait présager son déclin. Inscrite aux Monuments Historiques en 1926, ses vestiges témoignent aujourd'hui de ses malheurs. En effet, rien ne lui fut épargné : guerres de religion, sécularisation de l'abbaye de Déols, Révolution de 1789, anticléricalisme ... elle fut même percutée par un camion en 1968 ! Sa métamorphose au cours des siècles, illustrée par de nombreux dessins de l'auteur explique sa forme actuelle : étrange et asymétrique.


L'auteur

     A 79 ans, Gérard Granger est un artiste accompli : vielleux dans un groupe folklorique, portraitiste initié par Ernest Nivet, et surtout érudit de l'histoire du village où il est né : Vouillon. Agriculteur, intéressé depuis toujours à l'histoire, il a amassé pendant des années des documents qu'il a enfin pris le temps de synthétiser à la retraite : le château, la pierre à Midi, la croix de Saint-Georges, la Chaussée de César, un chemin de Compostel au XVII siècle, l'étymologie du nom de Vouillon et enfin l'église, dont il s'improvise guide lors des journées du patrimoine.

Afficher plus >>


Grandes heures et malheurs de l'église de Vouillon

22,00TVA incluse
Auteur : Gérard Granger
Editions: Alice Lyner
Année : 2010
Pages : 118
Format : 16 x 24 cm
N° ISBN : 978-2-918352-02-0

 

 

     Propriété de l'abbaye Notre-Dame de Déols durant plus de 500 ans et figurant même au premier rang des possessions de cette dernière, l'église de Vouillon rayonnait de toute sa splendeur dès de XIIe siècle. Riche de ses nombreuses possessions et ornée d'une somptueuse galilée, rien ne laissait présager son déclin. Inscrite aux Monuments Historiques en 1926, ses vestiges témoignent aujourd'hui de ses malheurs. En effet, rien ne lui fut épargné : guerres de religion, sécularisation de l'abbaye de Déols, Révolution de 1789, anticléricalisme ... elle fut même percutée par un camion en 1968 ! Sa métamorphose au cours des siècles, illustrée par de nombreux dessins de l'auteur explique sa forme actuelle : étrange et asymétrique.


L'auteur

     A 79 ans, Gérard Granger est un artiste accompli : vielleux dans un groupe folklorique, portraitiste initié par Ernest Nivet, et surtout érudit de l'histoire du village où il est né : Vouillon. Agriculteur, intéressé depuis toujours à l'histoire, il a amassé pendant des années des documents qu'il a enfin pris le temps de synthétiser à la retraite : le château, la pierre à Midi, la croix de Saint-Georges, la Chaussée de César, un chemin de Compostel au XVII siècle, l'étymologie du nom de Vouillon et enfin l'église, dont il s'improvise guide lors des journées du patrimoine.


Afficher plus >>


extrait_eglise_vouillon.pdf
Document Adobe Acrobat [523.1 KB]