22,00
TVA incluse

Bélâbre, monographie suivie de notices sur Chaillac, Chalais, Ciron, Concremiers, Le Blanc, Liglet, Lignac, Mauvières, Oulches, Prissac, Ruffec, Saint-Hilaire et Tilly

EPUISE
Auteur : Maxime-Jules Berry
Editions: Royer
Année : 1992
Pages : 374
Format : 16 x 22 cm
N° ISBN : 978-2-908670-09-7

 

 

     Maxime-Jules BERRY naquit le 23 janvier 1875 à Mérigny (Indre). Après l'École Normale, promotion 1891-1894, il revint exercer à Mérigny, comme instituteur, de 1902 à 1931, dans l'École publique de son enfance. Officier d'Académie, de l'instruction Publique et du Mérite Agricole, il se retira à Bélâbre (Indre) dans le pays de son épouse, une fois sa carrière achevée.
     Sa passion pour les recherches historiques le conduisit aux Archives Départementales de l'Indre, de la Vienne, et aux Archives Nationales, pour préparer les monographies sur les deux communes qui lui étaient chères. Perfectionniste extrême, M.-J. BERRY disparut le 18 juillet 1949 avant d'avoir publié ses travaux. Après la parution de la Monographie de Mérigny, voici à nouveau disponible celle sur Bélâbre, son canton, et les communes avoisinantes. C'est un travail de bénédictin qui est offert au lecteur, amateur d'histoire ou chercheur.

Afficher plus >>


Bélâbre, monographie suivie de notices sur Chaillac, Chalais, Ciron, Concremiers, Le Blanc, Liglet, Lignac, Mauvières, Oulches, Prissac, Ruffec, Saint-Hilaire et Tilly

22,00TVA incluse
EPUISE
Auteur : Maxime-Jules Berry
Editions: Royer
Année : 1992
Pages : 374
Format : 16 x 22 cm
N° ISBN : 978-2-908670-09-7

 

 

     Maxime-Jules BERRY naquit le 23 janvier 1875 à Mérigny (Indre). Après l'École Normale, promotion 1891-1894, il revint exercer à Mérigny, comme instituteur, de 1902 à 1931, dans l'École publique de son enfance. Officier d'Académie, de l'instruction Publique et du Mérite Agricole, il se retira à Bélâbre (Indre) dans le pays de son épouse, une fois sa carrière achevée.
     Sa passion pour les recherches historiques le conduisit aux Archives Départementales de l'Indre, de la Vienne, et aux Archives Nationales, pour préparer les monographies sur les deux communes qui lui étaient chères. Perfectionniste extrême, M.-J. BERRY disparut le 18 juillet 1949 avant d'avoir publié ses travaux. Après la parution de la Monographie de Mérigny, voici à nouveau disponible celle sur Bélâbre, son canton, et les communes avoisinantes. C'est un travail de bénédictin qui est offert au lecteur, amateur d'histoire ou chercheur.


Afficher plus >>