18,00
TVA incluse

Affaires criminelles dans le Cher

EPUISE
Auteur : Maurice Sugnot
Editions: Alice Lyner
Année : 2012
Pages : 224
Format : 15 x 21 cm
N° ISBN : 978-2-918352-35-8
 

     On désigne sous le nom de « crime » une très grave infraction à la loi morale et à la loi civile. En fait, la plus grave au regard de la loi.

     On ne saurait confondre crime et meurtre, ce dernier n’étant qu’une forme du crime. Aussi le but de cet ouvrage est de présenter des affaires criminelles assez variées et qui font partie de l’histoire régionale.

     La tuerie de Jariolle qui relève du grand banditisme, l’empoisonnement de toute une famille dans le seul but d’accaparer un héritage, un odieux parricide, un meurtre dont le seul mobile est le vol alors qu’on veut le faire passer pour un acte de patriotisme, des détournements de sacs postaux, ou bien encore du faux-monnayage sont autant d’actes qui nuisent au bien-être collectif de la société, actes d’une gravité telle qu’ils sont qualifiés de crime.

     Or, le crime est passible de la cour de cassation, instance judiciaire dans laquelle, précisément parce que le crime nuit à l’ordre public, des citoyens – les jurés – sont appelés à rendre la justice aux cotés de magistrats professionnels.

 

L'auteur

     L’auteur, ancien journaliste après avoir exercé des fonctions judiciaires, a eu de ce fait l’occasion de suivre certains procès tant civils que correctionnels et même d’assises. Il est, en outre, en possession de documents anciens concernant des procès célèbres, et par des recherches dans diverses archives, s’est efforcé de retrouver des affaires aussi diverses que possible qui se sont déroulées dans le département du Cher, et à des époques très différentes.

Afficher plus >>


Affaires criminelles dans le Cher

18,00TVA incluse
EPUISE
Auteur : Maurice Sugnot
Editions: Alice Lyner
Année : 2012
Pages : 224
Format : 15 x 21 cm
N° ISBN : 978-2-918352-35-8
 

     On désigne sous le nom de « crime » une très grave infraction à la loi morale et à la loi civile. En fait, la plus grave au regard de la loi.

     On ne saurait confondre crime et meurtre, ce dernier n’étant qu’une forme du crime. Aussi le but de cet ouvrage est de présenter des affaires criminelles assez variées et qui font partie de l’histoire régionale.

     La tuerie de Jariolle qui relève du grand banditisme, l’empoisonnement de toute une famille dans le seul but d’accaparer un héritage, un odieux parricide, un meurtre dont le seul mobile est le vol alors qu’on veut le faire passer pour un acte de patriotisme, des détournements de sacs postaux, ou bien encore du faux-monnayage sont autant d’actes qui nuisent au bien-être collectif de la société, actes d’une gravité telle qu’ils sont qualifiés de crime.

     Or, le crime est passible de la cour de cassation, instance judiciaire dans laquelle, précisément parce que le crime nuit à l’ordre public, des citoyens – les jurés – sont appelés à rendre la justice aux cotés de magistrats professionnels.

 

L'auteur

     L’auteur, ancien journaliste après avoir exercé des fonctions judiciaires, a eu de ce fait l’occasion de suivre certains procès tant civils que correctionnels et même d’assises. Il est, en outre, en possession de documents anciens concernant des procès célèbres, et par des recherches dans diverses archives, s’est efforcé de retrouver des affaires aussi diverses que possible qui se sont déroulées dans le département du Cher, et à des époques très différentes.


Afficher plus >>


berry-republicain-3-10-2012.jpg
Image JPG [618.8 KB]